Déclaration universelle des droits de l’âme

Art 1
Le droit de faire évoluer son âme et son soi sans être asservi par un système politique, religieux ou scolaire.

Art 2
Pouvoir expérimenter l’incarnation dans des conditions de nourriture saine, d’air et d’eau sains et dans un écosystème équilibré et respecté.

Art 3
Avoir accès à différentes cultures spirituelles et moyens pour faire évoluer son potentiel Divin.

Art 4
Avoir une vie intra-utérine et une enfance équilibrée, avec une fonction positive père et mère présente autour de soi.

Art 5
Avoir accès quand on le souhaite aux charges et connaissances des vies passées que l’on a pu accumuler. Qu’elles soient positives ou négatives.

Art 6
Avoir accès à des lieux dédiés aux hautes énergies et à la méditation.

Art 7
Être accompagné en conscience et bienveillance lors de sa mort physique. Le lieu si possible devra être dédié énergiquement à ce passage.

Art 8
Avoir accès à la pureté, la bienveillance, le silence, la concentration, la liberté, le choix, l’amour, et pouvoir décider si ces états nous conviennent ou non.

Avoir le droit de manifester son être.

Art 9
Ne pas subir de discrimination en fonction de l’origine de son âme.

Art 10
Avoir accès à des enseignants ou des maîtres qui peuvent nous guider ou répondre à nos questions.

Art 11
Avoir accès à l’astral si cela est juste.

Art 12
Pouvoir contacter le Divin sans entrave psychique ou énergétique.